Le fil de l’épée, Charles de Gaulle, Berger-Levraut, 1930 (env.)

Extraits choisis & citations.

De l’action de guerre

“L’action de guerre revêt essentiellement le caractère de la contingence. Le résultat qu’elle poursuit est relatif à l’ennemi, variable par excellence. L’ennemi peut se présenter d’une infinité de manières ; il dispose de moyens dont on ignore la force exacte, ses intentions sont susceptibles de prendre bien des voies. ... le rendement des matériels, la force morale des troupes varient dans d’énormes limites suivant l’occasion.” “Aussi l’action de guerre offre-t-elle à l’esprit humain une sorte d’obscurité que l’intelligence ne suffit point à percer. Elle prépare l’action en éclairant les données, préparant, précisant et réduisant le champ de l’erreur. Si Napoléon prévoyait aussi justement, c’est qu’il savait beaucoup. ” “Dans l’esprit de l’homme qui doit agir, l’intelligence prépare la conception, mais elle ne l’enfante pas ”. “Les esprits qui consacrent à la spéculation une activité exclusive perdent le sentiment des nécessités de l’action”. L’intuition, combinant intelligence et instinct permet la conception “ que le chef doit dès lors tirer hors de lui-même, qu’il la manifeste et qu’il l’impose ” ; qu’il ordonne. “ Il est entendu que l’obéissance est due par ceux-ci à celui-là ... par-là se trouve instituée une bonne volonté élémentaire qui garantit un minimum de cohésion ”. La discipline ne suffit pas, “ c’est l’autorité qui permet de frapper les volontés, s’en saisir, les animer à se tourner d’elles-mêmes vers les buts que le chef s’est assignés, grandir et multiplier les effets de la discipline par une suggestion morale qui dépasse le raisonnement... ”.

Du caractère

“ Face à l’événement, c’est à soi-même que recourt l’homme de caractère. Son mouvement est d’imposer à l’action sa marque, de la prendre à son compte, d’en faire son affaire. ... Il a la passion de vouloir, la jalousie de décider. ” “ L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans éloignement. ... On lui rend en estime ce qu’il offre en sécurité ”.

Du prestige

“ Fait affectif, suggestion, impression produite, sorte de sympathie inspirée aux autres, le prestige dépend, d’abord, d’un don élémentaire, d’une aptitude naturelle qui échappent à l’analyse. ... Le prestige ne peut aller sans mystère, car on ne révère peu ce que l’on connaît trop bien. ” Cela n’est pas de la distance, “ l’empire sur les âmes exige qu’on les observe et que chacune puisse croire qu’on l’a distinguée, mais à la condition que l’on joigne à cette recherche un système de ne point livrer, un parti pris de garder par-devers soi quelque secret de surprise qui risque à toute heure d’intervenir. La foi latente des masses fait le reste. Une pareille réserve de l’âme ne va point, d’ordinaire, sans celle des gestes et des mots. La sobriété du discours accentue le relief de l’attitude. L’ascendant naît justement du contraste entre la puissance intérieure et la maîtrise de soi.” “ Le chef doit personnifier le mépris des contingences, tandis que la masse est vouée aux soucis de détails ”.

De la doctrine

“ Les principes qui régissent l’emploi des moyens ... n’ont de valeur que par la façon dont ils sont adaptés aux circonstances.”

Le Chief Data Officer peut aussi se présenter ainsi, avec un exemple de CV.